Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Triathlon d'Halluin dans la presse

Publié le par Halluin Triathlon

La chaleur juge du triathlon (Nord Eclair)

Chaude ambiance autour du port de plaisance pour la 6e édition du triathlon d'Halluin. Des organismes soumis à rude épreuve avec les grosses chaleurs qui se sont abattues hier après midi. Ce qui n'a pas empêché le trio de tête de finir l'épreuve en moins de 2 heures.       
La chaleur s'abat sur le port de plaisance. Pas question pour autant pour les 109 triathlètes inscrits d'aller juste barboter dans l'eau. Quand le signal est donné, bonnets jaunes, bleus ou rouges sur la tête, c'est parti pour 1500 m de natation. Pas forcément l'épreuve la plus appréciée des concurrents. Le premier halluinois, sur la ligne d'arrivée, Dimitri Vanhalwyn, le reconnaît. « Je perds 10 minutes sur les premiers à la nage ! Je vais travailler tout l'hiver cette discipline ».
Malgré tout d'autres sont encore loin d'avoir fini d'avaler la Lys quand Dimitri enfourche sa bicyclette. 40 km d'efforts sous une chaleur étouffante. Une heure d'efforts pour les meilleurs, combien pour les autres ? Pendant ce temps, les arbitres veillent au grain. Que les changements de disciplines se passent dans les règles de l'art. « Pied à terre avant la ligne ! », rappelle inlassablement Yvon Dumortier, président de l'OHS, aux cyclistes avant qu'ils n'entrent dans le paddock. Ce serait trop bête d'être pénalisé sinon disqualifié pour quelques centimètres.

 Mais le plus dur reste à venir, les jambes sont lourdes, le souffle court. Il faut encore se farcir 10 km de courses à pieds. Pas sûr que le cadre bucolique du port de plaisance suffisent à donner des forces aux athlètes. Les nombreux spectateurs, si. Une ambiance aussi chaude que le temps. Des encouragements, tout au long du parcours, qui ont permis à tous les champions de dépasser leurs limites. C'est aussi le triathlon à Halluin !

 

lien: Nord Eclair

 

Triathlon d’Halluin – Une belle bagarre chez les hommes  (TRIMAG)


Dans le Nord de la France, la ville d’Halluin organisait dimanche un triathlon courte distance où une centaine de triathlètes ont pris le départ. Le match franco-belge, traditionnel dans la ville limitrophe d'Halluin, a tourné à l'avantage du Beauvaisien Victor DEBIL-CAUX en 1h57’46. Chez les féminines, Karine SAUTELET (TC Avion) s’impose en 2h39’25.

Hommes
1 DEBIL-CAUX VICTOR (BEAUVAIS TRIATHLON) 01:57:46
2 HOLVOET RINUS (BEL ETZ) 01:58:56
3 HARZIG MAXIME (LILLE TRIATHLON) 01:59:38

Femmes
1 SAUTELET KARINE (CLUB AVIONNAIS) 02:39:25
2 GODARD MAGALIE (CLUB AVIONNAIS) 02:45:54
3 VERMEULEN JANA (BEL ETZ) 02:50:03

lien: Trimag (avec une belle photo du plan d'eau)

Commenter cet article